[Event] Preview de WRC 4

C’est au lendemain de l’avant première de Beyond Two Souls que j’ai pu me rendre à une preview de WRC 4. Une preview en présence du Game Director de chez Milestone : Sébastien Pellicano. Celui-ci nous a tout d’abord introduit le jeu pendant une quinzaine de minutes. Mot clé pour le développement de ce nouvel opus : le réalisme, aussi bien sur la partie graphique que sur la conduite.

Event sur la preview de WRC 4

Le jeu se décomposera en plusieurs modes : rallye où vous pourrez retrouver tous les rallyes officiels, le mode carrière où vous incarnerez un jeune pilote qui doit faire ses preuves et le mode multijoueur local ou en ligne. Côté contenu, le jeu permettra de piloter pas moins de 65 véhicules dont la future Hyundai qui ne sera engagée que sur la prochaine saison et 13 rallyes officiels soit 78 étapes! Il y aura donc de quoi donner de nombreuses heures de conduite aux fans de simulation automobile. Sebastien Pellicano explique que le studio a bien pris en compte des critiques positives et négatives faites sur les précédents opus et a ainsi fait table rase sur les points qui n’étaient pas assez bons.

Event sur la preview de WRC 4

Sur le mode carrière, vous serez donc un jeune pilote qui devra montrer son savoir faire jusqu’à remporter l’ultime championnat WRC et battre Sebastien Loeb ! Pour cela il faudra gérer les offres de contrat, faire du management, le tout reposera sur la notoriété acquise par le pilote de par ses exploits sportifs, ses apparitions dans la presse par exemple. Il sera donc important de faire les meilleurs choix concernant votre équipe et votre voiture. En multijoueur vous pourrez vous affronter jusqu’à 4 en local et jusqu’à 16 en ligne pour les consoles de salon et 6 pour la PS Vita.

Concernant les améliorations apportées, le studio a voulu ajouter le choix du moment de la journée pour la conduite car en effet un rallye s’étale sur 3 jours et les pilotes ne conduisent pas toujours en plein après midi. Ainsi vous pourrez conduire au petit matin avec de la rosée et du brouillard, la journée ou le soir avec le coucher de soleil qui viendra refléter sur votre pare brise! Sur la conduite et le coté simulation, l’équipe s’est entourée d’ingénieurs et de pilotes afin de rendre la conduite le plus réaliste possible. En jeu si vous abîmez votre voiture, chaque réparation nécessitera un temps déterminé et bien sûr entre chaque spéciale votre temps sera limité. Le jeu se voudra assez exigeant sur la conduite mais pour le rendre accessible, des aides à la conduite sont bien sûr possible et certaines sont activées d’emblée.

Au niveau graphisme, la reproduction des voitures est très fidèle, tout a été fait pour que celle-ci soit exacte au millimètre. Toutes les équipes ont aidées pour la reproduction des voitures ainsi que pour le bruit des moteurs, gros points noirs des précédents opus. Chaque son de voiture a été capturé en live en mettant plusieurs micros autour de la voiture afin de restituer un son réaliste en fonction de la caméra choisie.

Event sur la preview de WRC 4

Mais que valent toutes ces promesses une fois la manette en main? J’ai donc testé la version PS3, mais également la version PS Vita. Pour la version de salon, le jeu est beau et le tout tourne plutôt bien! J’ai testé 2 spéciales différentes sur route et sur neige et on ressent bien les différences, la conduite est agréable et réaliste même si certaines aides étaient activées. J’ai vraiment apprécié les 2 courses réalisées, par contre sans trop de peine j’ai réussi à faire le meilleur temps de la spéciale alors que je ne suis pas un crack du jeu de course, difficulté mal dosée ou coup de chance? Enfin autour des spéciales vous vous trouverez dans des environnements 3D comme le parc service, tout est plutôt bien retranscrit dans ces décors et cela ajoute un petit coté bien sympathique. Concernant en revanche la version Vita je suis particulièrement déçu, les sensations retrouvées sur PS3 ne sont plus du tout les mêmes. On a l’impression que la voiture est comme sur un coussin d’air et les conditions de conduite ne sont pas du tout réalistes. Coté graphique, ce n’est également pas au top, mais comme tous les jeux de voiture de la console. Sebastien Pellicano m’indiquait qu’il souhaitait proposer sur cette console un vrai jeu de voiture et que ce jeu aurait le plus gros contenu jouable d’un jeu de course sur la portable de Sony. Je pense que comme beaucoup, cette adaptation sur PS Vita à été faite à la va-vite et j’espère que cette console est capable de beaucoup mieux pour un jeu de course.

Event sur la preview de WRC 4

Pour conclure cette preview motorisée, je dirais que j’ai été agréablement surpris par la version PS3 du jeu, j’ai pris plaisir à conduire et je pense qu’avec un peu de temps et de pratique on a vite envie de supprimer les aides pour faire de ce jeu une vrai simulation. De plus le jeu est beau et plein de petits détails graphiques permettent de se prendre un peu plus pour un Sébastien Loeb virtuel ! Cependant dans l’état actuel des choses, je ne conseillerais pas la version portable qui est selon moi bien en dessous de la version de salon et surtout au niveau de l’expérience de conduite !

Sujets Recommandés

Laissez un commentaire