[Avis] Need for Speed

Après avoir testé la beta, voici mon test de la version finale de Need for Speed. Dans cet opus, les petits gars de Ghost Games sont repartis dans un univers tuning comme dans Need for Speed Underground.

SCÉNARIO/GAMEPLAY

Il est toujours très difficile de faire un scénario dans un jeu de voitures. Dans ce nouveau Need for Speed, on incarne un pilote qui tombe d’amitié avec un groupe de pilotes Spike, Amy, Robyn, Manu et Travis. Chaque personne du groupe veut impressionner son idole grâce à votre aide.

Même si le scénario ne paye pas de mine, on s’attache à chaque pote et on a envie de les aider pour qu’ils puissent rencontrer leur idole. Bon, il ne faut pas s’attendre à des revirements de situations, mais les scènes cinématiques sont de vrais films avec de vrais acteurs comme par exemple Ken Block. Personnellement, j’ai bien accroché !

Gameplay Need For Speed - Ma première course

Pour avancer dans le scénario, il faudra enchaîner les courses que nos potes nous proposent par appel sur le téléphone portable. On est tout de même assez vite harcelé par leurs appels pendant les courses et en plus, il est impossible de mettre le jeu sur pause ! Par exemple, Spike est plutôt course de vitesse, Manu est drift… On peut les enchaîner comme on veut. En réussissant les courses, on gagne de l’argent et de l’expérience pour équiper sa voiture. En fin de compte, on enchaîne rapidement les courses en gardant sa première voiture. Les policiers sont aussi de la partie, mais ils sont très simples à semer…

Les modes de courses sont très répétitifs même s’ils sont nombreux, ils se ressemblent tous. On peut vite les mettre dans deux catégories drift et course. De plus, le côté tuning est juste une question esthétique et il n’est pas du tout mis en avant dans le jeu… En fin de compte, alors que le jeu pouvait gagner énormément de points en originalité avec la partie tuning, les développeurs n’ont pas su l’exploiter.

SON/GRAPHISME

Ghost Games propose des graphismes magnifiques grâce au moteur Frosbite. Nous sommes proches du photo réaliste et grâce aux cinématiques avec de vrais acteurs, ça renforce ce sentiment. Par contre, on roule tout le temps dans la nuit avec une légère pluie…

Gameplay Need For Speed - Gymkhana avec Ken Block

Le bruitage sonore est très bien retranscrit surtout le bruit des moteurs. Le doublage est en français donnant un point fort au jeu. Par contre, les musiques du jeu sont assez soûlantes. Il y a beaucoup de musiques de type house, électronique, Dubstep… Vous pouvez trouver la playlist sur ce site. J’ai vite coupé la musique et lancé ma musique sur une clé USB, mais ça reste mes goûts personnels.

DURÉE DE VIE/REJOUABILITÉ

Il faut compter une 20aine d’heures pour finir le jeu. Le problème est que Need for Speed est très facile. On gagne vite de l’argent. J’ai joué uniquement avec deux voitures. Ma voiture de base que j’ai boostée pour le drift est une Lamborghini Aventador pour les courses de vitesse.

Gameplay Need For Speed - Poursuite en Aventador

Le challenge n’est pas du tout au rendez-vous… De plus, le côté esthétique n’est pas mis en avant. Alors, on enchaîne très rapidement les différentes courses. Heureusement que le scénario arrivait à me tenir en haleine. Par contre, on est constamment en ligne, car d’autres joueurs évolueront aussi sur la carte. Il sera possible de leur lancer des défis ou de lancer une course et de les inviter. Personnellement, ça ne m’intéresse pas à part le côté de comparer nos temps avec ceux de nos amis.

Need for Speed a eu la bonne idée de revenir dans le tuning. Par contre, les développeurs ne l’ont pas assez mis en avant. En fin de compte, on se retrouve avec un jeu de voitures avec un scénario qui tient la route mais qui manque cruellement de challenge.

Note 6 sur 10

Note : 6/10

Avis réalisé via un jeu presse envoyé par l’éditeur

amazon_commanderfnac_commander

Sujets Recommandés

Laissez un commentaire