[Avis] inFamous: Second Son

Personnellement, j’aime bien le travail studio Sucker Punch Productions. Il m’avait bluffé sur les trois premiers épisodes de Sly Raccoon. J’ai trouvé que dans chaque épisode, il tirait la licence vers le haut, ce qui est très rare dans le monde du jeux vidéo. Bref, revenons sur le test d’inFamous: Second Son. Il s’agit du 3ème opus de la licence inFamous – si on ne compte pas le DLC – . Pour rappel, les deux premiers étaient sortis sur PS3. J’avais aimé le premier épisode. Par contre, je trouvais qu’inFamous 2 ne proposait pas assez de nouveautés. Alors, j’étais assez impatient de tester inFamous: Second Son sur PS4.

Dans ce nouvel opus, Sucker Punch Productions a créé un nouvel héros Delsin Rowe. Pourquoi un nouvel héros ? Tout simplement, les développeurs ont regardé le pourcentage des trophées et ont remarqué que la majorité des joueurs d’inFamous 2 ont choisi la fin où Cole MacGrath se sacrifie pour sauver l’humanité. Ils se sont dit : « Les gens ont voté pour ça. Faisons un nouvel héros ! ». L’histoire se déroule sept ans après les événements du second volet de la saga inFamous. Donc voilà, vous êtes Delsin Rowe, un graffeur rebel, de la tribu des Akomish. Suite à un accident d’un convoi de prisonnier, Delsin va être en contact avec un bio-terroriste et acquérir ses pouvoirs. Attaqué par le DUP, Delsin et son frère partent à Seattle pour sauver les membres de sa tribu.

Après quelques heures de jeu, on remarque que Sucker Punch Productions n’est pas trop sorti des sentier battus. Ils reprennent les grosses lignes d’inFamous 2 et les transforment en version PS4. Sucker Punch Productions a travaillé en étroite collaboration avec Mark Cerny, le lead system architect de la PS4 . On se retrouve en face d’un jeu magnifique avec des effets de lumière époustouflants. Il s’agit d’un jeu ouvert où l’on peut se balader tranquillement. Bon, OK, on est très loin d’un GTA V. La mise en scène du scénario est bien travaillée avec la rencontre de personnages secondaires forts comme Abigail (Fetch) Walker ou Eugene Sim. Je comprends maintenant pourquoi le DLC d’inFamous: Second Son est basé sur Fetch. Comme dans tous les jeux Sony, le doublage français est très bon et la musique rock colle bien avec le héros un peu rebelle.

Par contre, les défauts principaux de la saga inFamous sont toujours présents. Le jeu est très répétitif. On enchaîne facilement les missions et on a l’impression de toujours faire la même chose. Les missions annexes n’ont guère d’intérêt comme taguer les murs, ramasser les collectibles – bien moins nombreux que dans les précédents opus -… Par contre, Sucker Punch Productions a bien utilisé les fonctionnalités tactile, micro… de la DualShock 4. Au fur et à mesure de l’aventure, on récupérera 4 nouveaux pouvoirs permettant de casser la monotonie des missions. Il y a toujours le système de karma « bon ou méchant ». Encore une fois, ça ne change pas grand chose dans le scénario à part quelques scènes cinématiques ou la réaction des habitants de Seattle. Par contre, sur les trailer, j’avais remarqué qu’il y avait des éléments destructibles. En fin de compte, il ne s’agit que de quelques structures métalliques du DUP… L’autre point négatif du jeu est la maniabilité du personnage. Delsin est très hasardeux dans ses déplacements et il faudra revoir l’animation quand il saute…

Gameplay InFamous: Second Son - PS4

InFamous: Second Son reste un bon jeu surtout pour ceux qui ne connaissent pas la licence. Par contre, pour ceux qui ont déjà joué aux précédents opus, on a la sensation de voir une simple mise à jour du précédent opus sans grande nouveauté. 

Recent Posts
Voici les 3 commentaires
  • Asurya Heroes
    Répondre

    A la base je suis plus du genre MOBA (du style heroes of the Storm) mais je t’avoue que là tu me donnes bien envie de tester ce jeu :)

  • Martin
    Répondre

    J’ai vraiment adoré la bande sonore d’inFamous: Second Son ! Surtout celle en générique de fin, tu connais ?

    • Mr_Seb
      Répondre

      C’est Dead Sara – Heart Shaped Box, une reprise du groupe Nirvana. :)

Laissez un commentaire