[Avis] Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent – Episode 1

Les Chevaliers de Baphomet est une licence sur laquelle j’ai passé de nombreuses heures avec mon grand frère sur PlayStation. J’aimais bien ce style de jeu. J’étais déjà un grand fan de Day of the Tentacle sur mon Atari Ste, mais aussi Discworld sur PlayStation. J’ai lâché la licence Les Chevaliers de Baphomet après le deuxième opus… Maintenant, on arrive déjà au cinquième. Pour avoir une liberté totale sur le plan créatif, Revolution Software lance une campagne Kickstarter pour récolter au moins 400 000$ en un mois. La campagne a été un succès, car le développeur a récolté pas moins de 771 000 $.

Test PS Vita Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent - Episode 1

Revenons à ce cinquième épisode baptisé Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent – Episode 1. Il s’agit que de la première partie. Le deuxième et dernier épisode sort dans quelques semaines. On retrouve notre bon vieux George Stobbart avec son accent américain et son ami Nico. Dans cet épisode, George vient à Paris pour le vernissage d’une exposition pour laquel sa compagnie assure l’événement. Pendant l’exposition, un homme portant un casque de moto entre et vole le tableau « La Malediccion ». Henri, le commissaire de l’exposition tente de s’interposer, mais le voleur le tue d’une balle de pistolet. George et Nico vont essayer de comprendre le pourquoi du comment. La première partie du scénario reste assez simple et sans surprise. C’est à la fin du premier épisode que le jeu commence à s’accélérer et on reste un peu sur sa faim quand on commence à comprendre que c’est fini. C’est assez brutal !

Test PS Vita Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent - Episode 1

Voilà comment commence l’histoire. Dès les premières minutes du jeu, j’ai été ravi de voir des graphismes en 2D comme à l’ancienne époque sur PlayStation. Les décors sont fins et très détaillés avec des couleurs pastels. On se replonge avec nostalgie dans la magie du vieux Paris du premier opus. Il y a tout de même quelques problèmes visuels avec les décors en 2D et les personnages en 3D, mais rien de très méchant qui pourrait embêter le joueur. Par contre, il est dommage qu’on ne voit pas plus de pays. On a la sensation de rester souvent dans les mêmes endroits. Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent – Episode 1 est intégralement en français avec des doublages de qualité. Pour rester dans la tradition, les doubleurs sont les mêmes que dans le premier opus… ah quelle nostalgie réentendre la voix de Nico ou George ! Nous avons toujours un très bon mixte entre l’humour et le sérieux des personnages.

Test PS Vita Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent - Episode 1

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent – Episode 1 se joue directement sur le tactile avant de la PS Vita. Il ne faudra pas s’attendre à un gameplay qui utilise toutes les possibilités de la console. L’ergonomie est surement à revoir, car les icônes d’action s’affichent dans le jeu alors quand il y a plusieurs objets côte à côte… on se trompe souvent. A part ça, on reste sur un terrain connu du point-and-click. Ça manque un peu d’originalité…

J’ai fini le premier épisode en 7 heures. La plupart des énigmes sont très faciles à résoudre. Surtout qu’on est bien aidé dans le jeu. Par exemple, les combinaisons entre les objets restent logique. De plus, quand on prend un objet dans l’inventaire, le jeu grise automatiquement ceux non associables et George nous aide grandement durant l’aventure. Je suis resté principalement coincé sur deux seules énigmes… tellement coincé que j’ai dû regarder sur internet…

« Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent – Episode 1 reste un point-and-click classique, mais efficace. J’espère que le deuxième épisode proposera un peu plus de challenge. Par contre, c’est un bonheur de retrouver cette licence ! »

Recent Posts

Laissez un commentaire