[Test] Sébastien Loeb Rally Evo

J’attendais Sébastien Loeb Rally Evo avec impatience pour son contenu riche. Par contre, la démo sortie à la fin de l’année 2015 m’a complètement refroidi à cause d’une maniabilité hasardeuse… Maintenant que je possède la version finale entre les mains, je vais pouvoir faire une comparaison avec WRC 5.

SCÉNARIO/GAMEPLAY

Sébastien Loeb Rally Evo aurait pu être sympa, mais le jeu adopte une maniabilité hasardeuse au point de polluer votre plaisir du jeu. Alors, il faudra faire des concessions comme abandonner radicalement la vue extérieure voir même activer de nombreuses aides à la conduite… De plus, la voiture réagit assez brutalement avec la route ou avec les éléments du décor. Il faudra aller avec doigté. Je me demande si les développeurs ont voulu partir dans un aspect simulation ou s’il y a un problème concernant le poids de la voiture.

Gameplay Sébastien Loeb Rally Evo - Alpine A110 Rally Monte-Carlo

Les tracés surtout ceux des spéciales sont bien construits avec des phases techniques. Il est possible de couper les trajectoires, mais il faudra faire attention, car on se retrouve assez rapidement sur le toit. Heureusement que les développeurs proposent les rewinds permettant de revenir quelques secondes en arrière avant l’accident. Par contre, Sébastien Loeb Rally Evo manque cruellement de vie en particulier dans les phases de rallycross surtout quand on a joué à un DiRT 3.

SON/GRAPHISME

Sébastien Loeb Rally Evo peine par ses graphismes 1080p/30fps au point d’être inférieur à WRC 5. Le framerate chute dans certaines spéciales comme ceux de nuit, voir même avec certaines voitures. Des mises à jour arrivent au fur et à mesure afin de résoudre ce problème. De plus, je trouve que certaines voitures manquent de polygones. Je note aussi du clipping concernant certaines banderoles sur le bas côté lors des spéciales.

Gameplay Sébastien Loeb Rally Evo - Citroën DS3 Rallye Suède

Concernant la partie sonore, il n’y a rien à signaler. Le jeu est intégralement en français. Le bruit des moteurs est agréable aux oreilles.

DURÉE DE VIE/REJOUABILITÉ

Ce qui m’énervait dans WRC 5, c’est la simplicité de son mode solo. Sébastien Loeb Rally Evo, lui, propose un mode carrière très riche avec 300 km de pistes, 8 rallyes, 5 pistes de rallycross et la piste de Pikes Peak, ainsi que plus de 50 modèles de voitures de tout âge. Tout l’ensemble est proposé dans diverses catégories de voitures comme les 2 roues motrices, plus de 300ch, les voitures anciennes… à la sauce d’un Gran Turismo.

Gameplay Sébastien Loeb Rally Evo - Lancia Delta Rallycross

Tout ça, nous permet de gagner de l’expérience pour monter dans un classement afin de débloquer des événements Sébastien Loeb. mais aussi de l’argent pour acheter de nouvelles voitures. Il y a aussi un autre mode Loeb Experience, où on retracera la carrière de Sébastien Loeb dans des rallyes importants dans sa carrière de pilote avec de nombreuses interviews pour apprendre davantage sur cette légende ! Un mode multijoueurs est aussi de la partie afin de se comparer à d’autres joueurs sur des spéciales ou rallycross. Dommage que les modes ne sont pas assez nombreux dans le mode multijoueurs.

Sébastien Loeb Rally Evo gagne des points concernant son mode carrière bien construit, mais la partie technique est décevante, ce qui est vraiment dommage, car il aurait pu sortir son épingle de jeu face à WRC 5. Personnellement, je préfère Sébastien Loeb Rally Evo à WRC 5, mais je ne sais pas comment il va s’en sortir avec un Dirt Rally qui débarque dans quelques mois…

Note 6 sur 10

Note : 6/10

Avis réalisé via un jeu presse envoyé par l’éditeur

amazon_commanderfnac_commander

Sujets Recommandés

Laissez un commentaire