[Avis] Tearaway

Pour l’instant, il n’y a pas des masses de jeux originaux sur PS Vita. Quand j’ai vu le trailer à la Gamescom 2012, j’étais impatient de jouer à Tearaway surtout qu’il utilisait toutes les possibilités de la PS Vita et ça j’adore ! Tearaway est une nouvelle licence de Media Molecule, les créateurs de LittleBigPlanet. Un gage de garantie !

Test de Tearaway

Vous êtes Iota ou Atoi selon votre choix au début du jeu et vous devez vous délivrer un message. Bon, je vous l’accorde que le scénario est très léger. Tearaway se rattrape grâce à son univers tout en papercraft. C’est sympa, c’est mignon et on a une sensation de bien être qui nous entoure comme sait si bien le faire les développeurs de Media Molecule. On se sent bien, on se balade tranquillement dans un univers enfantin. De plus, la bande sonore est d’une très grande qualité, je vous conseille de jouer avec un casque pour profiter pleinement de cette expérience musicale. Quelques voix sont en français, mais pour la plupart il s’agit de murmures incompréhensibles sous titrés en français comme dans LittleBigPlanet. Tearaway propose de nombreuses émotions, mais le côté enfantin prend un peu trop de terrain sur le jeu.

Test de Tearaway

Par contre, Tearaway se rattrape pour son interaction avec la PS Vita. Vous allez utiliser toutes les possibilités de la console que ce soit les caméras, les pavés tactiles, le micro… Par exemple, sur certains passages, il faudra dessiner un objet sur un feuille et l’objet apparaîtra dans le jeu ou tapoter le pavé tactile pour faire sauter votre personnage. Une vraie réussite surtout que pour une fois un jeu propose autant d’interaction avec les possibilités de la console. Il y a tout de même certains passages assez tendus où il faudra poser deux doigts sur le tactile arrière et faire avancer notre personnage avec le stick avec une caméra parfois hasardeuse. Dans sa globalité, le gameplay est très innovant et change avec ce qu’on peut voir sur console en ce moment.

Test de Tearaway

J’ai fini le jeu en un peu plus de 10 heures de jeu. La difficulté est assez facile. Il y a de nombreux collectibles à ramasser permettant de faire du vrai papercraft en se connectant sur le site officiel du jeu. Il m’a fallu quelques heures de plus pour avoir le trophée platine. On peut recommencer les niveaux avec les marques pages pour tout collecter ou faire de nouvelles photos etc…

« Certes un poil court, Tearaway apporte un vent de fraîcheur pour les joueurs que nous sommes ! Dommage que le côté enfantin prend trop de terrain sur l’émotion, car on frise le sans faute ! »

Recent Posts

Laissez un commentaire