[Test] The Division

Après mon avis mitigé sur Destiny, je misais fort sur la sortie de The Division surtout au vu des trailers alléchants de l’E3 2013 d’Ubisoft… mais voilà le downgrade effectué, je restais sur la défensive… A sa sortie, The Division explose les compteurs des ventes, mais en fin de compte vaut-il le coup ? Voici mon test…

SCÉNARIO/GAMEPLAY

Comme dans la plupart des MMO, si on peut dire que The Division est un MMO…, le scénario tient dans un mouchoir de poche, mais pour poser les bases du décor du jeu, les développeurs ont dû bouger un peu leurs fesses.

Une maladie s’est propagé dans New-York via les billets d’argent lors du Black Friday. Cette attaque bio-terroriste est tellement fulgurante que les Etats-Unis tombent en 5 jours. Vous êtes un agent de la « Division ». Vous faites partie de la 2ième vagues, car ceux de la 1ière vague sont morts ou disparus… La Division est un groupe d’agent tactiques américains du gouvernement. Votre objectif est de reprendre New-York qui est en plein chaos depuis sa mise en quarantaine.

Bon, on ne va pas tourner autour du pot, The Division ne propose pas un scénario accrocheur. On enchaîne les missions principales sans vraiment d’intérêt à part de looter du stuff jusqu’au dénouement final…

Gameplay Tom Clancy's The Division - Ma première mission

Comme dit plus haut, The Division est un « jeu vidéo en ligne à monde ouvert de tir tactique et d’action-RPG »… Merci Wikipédia ! Pour faire plus simple, vous allez enchaîner des missions principales et secondaires assez répétitives… pour monter votre équipement afin d’aller vers d’autres zones de la carte. Votre joueur peut monter jusqu’au niveau 30, ensuite c’est votre équipement qui vous fera progresser. A noter que l’IA des ennemis n’est pas la meilleure que j’ai vu.

Au départ, ça fait bizarre, car on se retrouve seul sur la carte. Ce n’est pas comme Destiny où on peut croiser d’autres joueurs. Ici, on les croise dans des lieux de sûreté. Il sera possible de faire une équipe et effectuer des missions à plusieurs jusqu’à 4 en coopération (un matchmaking est diponible) pour débloquer 3 ailes de commandement : Centre Médical, Technique et Sécurité. Vous débloquerez des compétences et c’est à vous de choisir celle qui vous convient. Après c’est à vous de faire un mix et de créer votre joueur. De toute façon, après avoir terminé toutes les missions principales et secondaires, vous aurez débloquer toutes les possibilités. L’équipement joue un rôle primordial. Vous aurez deux armes principales, une arme de poing et divers pièces d’armures. Il est possible d’upgrader votre arme et armure avec diverses pièces pour l’améliorer.  Il existe plusieurs niveaux de rareté identifiables via un code couleur : gris (commun), vert, bleu, violet et orange (unique).

Mon test The Division sur PS4.

Par contre, on joue uniquement pour le stuff. En gardant un côté réel, il est difficile de proposer des missions spectaculaires comme pouvait faire le Destiny. Personnellement, je n’aime pas jouer pour avoir un meilleur stuff. J’aime bien ressentir une certaine satisfaction après avoir tué le boss de la mission, ou d’avoir participé à une mission épique… et je ne retrouve pas ça dans The Division.

Pour changer des missions principales et secondaires, The Division propose un mode PVP appelé Dark Zone. L’idée est très bonne, car dans le mode PVP, il y a des boss qui lâchent de nombreux équipements. Par contre, si vous sortez de la Dark Zone, vous perdez votre équipement récolté. Il faudra trouver un point d’extraction afin d’appeler un hélicoptère pour accrocher votre équipement ramassé, mais ça ne fera pas aussi facile que ça… Vous serez attaqué par des PNJ, mais en appelant votre hélicoptère, les autres joueurs seront aussi alertés. Soit, ils viendront pour accrocher eux aussi leur équipement, soit ils viendront vous attaquer pour piquer le vôtre. Encore une fois, le principe reste sur le loot…

SON/GRAPHISME

Après que la pilule du trailer de l’E3 2015 soit passé, je ne vais pas vous mentir, The Division est très beau. Le moteur graphique Snowdrop permet de multiples effets de lumière, la gestion de la fumée, les changements climatiques ou encore les répercussions sur les décors. Par contre, le level design est assez répétitif rajoutant un certain ennui dans les missions… Par contre, j’ai noté aucun bug durant ma partie.

Le jeu est entièrement en français. Le doublage est de bonne qualité. Les effets sonores sont très bien retranscrits comme pendant les gun-fight.

Gameplay Tom Clancy's The Division - Mission en coopération

DURÉE DE VIE/REJOUABILITÉ

J’ai mis à peu près une 30aine d’heures pour voir la fin du jeu. Il me restait tout de même de nombreuses missions secondaires et quasiment une bonne moitié de collectibles surtout qu’Ubisoft se sont fait grave plaisir là-dessus. Il est possible de faire la plupart des missions secondaires seules avec un bon fusil de précision. Par contre, je vous recommande de jouer à plusieurs pour les missions principales. Comme dit plus haut, j’ai trouvé que les missions principales manquaient cruellement de faveur et les missions secondaires sont assez répétitives… Heureusement que la Dark Zone est là comme bouffée d’oxygène.

Aujourd’hui, je suis à un peu plus d’une 50aine d’heures. J’ai ramassé tous les collectibles, terminé toutes les missions principales en difficile et terminé les missions secondaires. Maintenant, je squatte la Dark Zone pour mon stuff… Je pense que je retournerai sur le jeu après de nouvelles mises à jour. A noter qu’Ubisoft propose des mises à jour gratuites comme un mode « Incursion ». Il s’agit d’un raid pour les joueurs avec un très bon stuff.

J’ai mieux aimé The Division que Destiny grâce à ses missions plus nombreuses et moins répétitives. Par contre, il reste encore des choses à faire comme des missions plus épiques afin d’accrocher les joueurs et ne pas tomber dans la course aux loots.

Note 7 sur 10

Note : 7/10

Avis réalisé via un jeu presse envoyé par l’éditeur

amazon_commanderfnac_commander

Sujets Recommandés
Voici les 2 commentaires
  • supamich
    Répondre

    D’accord avec toi dans ce test ! en plus c’est un platine facile. Par contre moi qui suis joueur de destiny j’y suis quand même retourné après avoir platiné the division. Mais je m’y remettrais à l’occasion.

  • Mr_Seb
    Répondre

    @supamich Moi j’ai abandonné Destiny depuis un bail… Oui le platine de The Division est facile, je viens de le débloquer.

Laissez un commentaire