[Avis] Wonderbook : Le livre des potions

Allez, on ressort le Wonderbook du placard pour un nouveau jeu basé sur Harry Potter avec Wonderbook : Le livre des potions. Dans cet épisode, on va pouvoir créer un bon paquet de potions avec Zygmunt Budge, le plus talentueux des experts en potions.

Dans cet opus, nous sommes un apprenti sorcier et on participe au championnat de potions des écoles de sorcellerie pour remporter le Chaudron d’or pour Poudlard. Le jeu comporte sept chapitres + un pour le tutoriel, soit sept potions à concocter. Globalement, le jeu est redondant, car on crée toujours des potions, mais les développeurs nous proposent un bon nombre d’activités pour les créer. Il sera possible de tailler, d’écraser ou de moudre les ingrédients et de les verser dans le chaudron avec votre PlayStation Move. On peut comparer ça à un Cookie Mama à la sauce Harry Potter. Il faudra aussi bien faire attention à la cuisson afin de ne pas louper la recette. On apprendra un maximum d’informations sur les ingrédients comme les figuiers, les licornes, les Noueux et même les dragons. Après, il faut être intéressé par la licence.

Test de Wonderbook : Le livre des potions

Il y aura aussi quelques mini jeux. Dommage, qu’il ne sont pas nombreux, car on passe la plupart de son temps devant le chaudron. Les textes sont moins nombreux que sur Wonderbook : Book of Spell, mais il y a tout de même des petites anecdotes amusantes sur la potion que vous faites. Il ne faudra pas rester bêtement à écouter, car on peut trouver des collectibles pendant l’anecdote permettant de récupérer des ingrédients rares. Ils vont vous servir dans la partie « Concoctions » où vous pourrez créer vos propres potions et voir le résultat sur le crapaud. Sympa, mais vite lassant…

Test de Wonderbook : Le livre des potions

Le jeu est destiné à un public assez jeune. La maniabilité est très simple et le combo PlayStation Move et PlayStation Eye répond parfaitement. Dommage que le jeu n’est pas très instructif à part pour les fans de la licence Harry Potter, mais je me demande si le public visé connait cette licence. La magie opère tout de même grâce aux différentes actions effectuées avec le PlayStation Move. Graphiquement, le jeu reste assez simple et bien fait comme on a pu voir avec Wonderbook : Book of Spell et il est entièrement en français voix et texte.

« Proposant un gameplay plus riche, Wonderbook : Le livre des potions reste un jeu sympa à faire pour les plus jeunes, mais attention la lassitude arrive assez vite pour les moins jeunes. »

Recent Posts
Commentaires
  • Flub
    Répondre

    Bonjour,

    Pour les enfants, c’est vraiment beau :)

Laissez un commentaire