[Avis] WRC 4

Les jeux de course sont des types de jeux très communs sur console, mais les jeux de rallye, pas tant que ça. Il faut dire à une certaine époque… oui je fais l’ancien… les jeux de rallye avaient la côte. Je me souviens de V-Rally d’Eden Studios, du célèbre Colin McRae Rally de Codemasters… Par la suite, les jeux de rallye n’avaient plus trop la côte. Sony avait tenté de relancer les jeux de rallye en achetant la licence WRC avec son jeu du même nom, mais au fur et à mesure des épisodes le succès n’était plus au rendez-vous… même la série Colin McRae Rally s’est éloigné du rallye pur et dur en gymkhana plus à la mode. Ceci a permis à Milestone S.r.l. d’avoir le champ libre et de sortir son propre jeu de rallye avec la licence WRC. Nous voilà maintenant à son quatrième opus.

Test de WRC 4 sur PS3

Dès le lancement du jeu, on est directement dans le bain avec les vidéos de rallye en ralenti en arrière plan. Le jeu propose un mode entraînement où il sera possible de faire de simples courses ou des championnats, un mode multijoueurs dont on parlera plus tard et le mode carrière. Celui-ci, vous propose d’être un jeune pilote. Vous commencez en WRC Junior et il faudra vous faire un nom afin de monter les échelons. Meilleur sera votre classement, meilleures seront les propositions vous permettant de grimper dans de nouvelles catégories WRC 3, WRC 2 et WRC. Le challenge va être très long, mais vous allez voyager dans tous les pays où se déroulent les épreuves WRC. Par exemple, la catégorie WRC compte 13 pays. Il faut environ 40 min. pour effectuer les six spéciales par pays soit au total plus de huit heures. Il m’a fallu plus de vingt heures pour fini le mode carrière. La mode carrière propose une durée de vie conséquente, mais les spéciales par pays se ressemblent énormément avec des spéciales en mode miroirs ou de simples ajouts de portion… On s’ennuie terriblement.

Test de WRC 4 sur PS3

Graphiquement, WRC4 tient la la route. La sensation de vitesse est au rendez-vous. La modélisation des voitures est bien faite et on a même quelques jolis effets de lens flare sur certaines spéciales. Par contre, il y a peu d’animations sur la route. Il y a certaines animations qu’on devrait voir à notre époque comme par exemple quand on roule sur une flaque d’eau, il n’y a pas d’eau qui jaillit sur l’écran… Il ne faudra pas non plus s’attendre à une météo changeante pendant la spéciale. Il faut attendre de faire le rallye d’Angleterre pour voir apparaître la pluie. Sinon, il fait toujours du soleil à part les pays nordiques où on trouve de la neige. Il n’y a rien de très original… De plus, les temps de chargement sont très longs. Il faut compter facilement 1 min. 30 pour qu’une spéciale se lance. Pour nous faire patienter, on a le droit à des sortes d’interviews de nos adversaires, mais rien n’est cohérent et ils racontent souvent la même chose.

Test de WRC 4 sur PS3

La maniabilité est un mélange d’arcade et de simulation. La tenue de route de la voiture ne sera pas la même si vous roulez sur du bitume ou sur du gravier. Il ne faut pas s’attendre à un truc pointu, mais si vous faites par exemple de gros freinages, la voiture va dériver.Les dégâts sont aussi de la partie, mais ne changent pas trop la conduite du véhicule. Par contre, si vous augmentez les dégâts en « important », on commence à s’approcher de la réalité et chaque dégât rendra votre voiture moins rapide. Vous pourrez la réparer tous les 2 spéciales, mais aussi effectuer des réglages, mais l’intérêt est limité tellement le jeu est facile. Je mettais facilement 20 à 30 secondes par spéciale avec Sébastien Loeb en WRC alors je ne vous raconte pas en catégorie WRC Junior.

Pour un jeu de course, la partie sonore est très importante à mes yeux. Milestone S.r.l. a réussi à proposer des bruits de moteurs très sympas. Sur les cinq vues proposées (deux vues dans l’habitacle, une vue avec et une sans capot et une vue extérieur), je préfère la vue capot pour profiter du moteur et entendre le gravier claquer sous la voiture. Le copilote n’est pas en reste et donne de très bonnes informations. Chaque virage est noté de 1 (virage très difficile) à 6 (virage très facile). Le copilote rajoute quelques informations importantes comme par exemple ne pas prendre l’intérieur ou extérieur mur. Par contre, les indications des virages sont les mêmes pour une voiture de 300 ou de 100 chevaux.

Test de WRC 4 sur PS3

Comme dit plus haut, WRC 4 propose un mode multijoueurs. Il est possible de faire toutes les spéciales du jeu contre 16 adversaires maximums. Il est aussi possible de faire des championnats. Ce n’est pas vraiment une course de 16 joueurs en même temps, on fait simplement la spéciale avec les autres joueurs en mode fantôme. C’est quand même un peu le bordel, car avec tous les fantômes, on a du mal à voir les virages.

« WRC 4 propose le minimum syndical. Par contre, il m’est impossible de lui mettre la moyenne à cause de certaines lacunes qu’on ne devrait plus voir à notre époque. »

Recent Posts
Voici les 3 commentaires
  • Mathieu
    Répondre

    Ok alors entre le 3 d’occas et le 4, je choisis plutôt le 3 je pense .. ?

    • Mr_Seb
      Répondre

      @mathieu Je n’ai jamais fait les autres opus. Je ne peux pas t’aider. :/

  • Geek Lantern
    Répondre

    Je n’ai pas tellement aimé le 3 et le 4 me tentait bien, j’hésite vraiment sur ce coup là …

Laissez un commentaire